Entretien

Carottage du gazon : mode d’emploi

Carottage du gazon : mode d'emploi

S’occuper de sa pelouse représente un travail d’entretien annuel. Parmi toutes les tâches à accomplir pour maintenir sa bonne santé, il est important de mentionner le carottage du gazon qui va permettre d’accorder bien des bénéfices à ce dernier. Bien que l’on en parle peu comparé à la scarification, au regarnissage, à la fertilisation ou encore par rapport à l’arrosage, cette pratique est tout aussi essentielle si vous souhaitez garder une pelouse dense, verte et durable. Alors, que mettre en place pour aérer son gazon ? Comment s’y prendre et surtout, que cela va-t-il lui apporter ?

Pourquoi carotter son gazon ?

Le carottage de la pelouse aussi appelée aération, est un procédé qui consiste à perforer le sol. De ces perforations résulte l’extraction de carottes d’une profondeur de 8 à 10 cm.

Grâce à cela, plusieurs avantages voient le jour :

  • le système racinaire du gazon sera stimulé ;
  • la pénétration et la circulation de l’air, de l’eau ainsi que des fertilisants se verront améliorées ; 
  • le travail des micro-organismes présents dans le sol sera bonifié.

Il s’agit d’une opération bénéfique pour le gazon en tout point !

Comment aérer son gazon ?

Après avoir évoqué les points d’action du carottage de gazon, place à la pratique. Plusieurs éléments entrent en ligne de compte, notamment la fréquence d’exécution, les outils à utiliser, ou encore la préparation à l’aération.

Quels outils pour le carottage du gazon ?

Plusieurs outils sont envisageables et dépendent surtout de la surface à carotter :

  • les patins aérateurs, qui procurent une aération moins profonde, mais qui peut être effectuée plus souvent qu’avec un autre outil ;
  • l’aérateur manuel, qui permet d’extraire des carottes avec ses embouts creux ;
  • l’aérateur à pousser, muni d’un rouleau à pics, qui permet une aération légère ;
  • le rouleau aérateur, qui permet d’équiper votre rouleau de pics si vous en possédez un ;
  • l’aérateur motorisé, le plus efficace et le moins pénible, surtout si vous avez une grande surface à carotter.

Quelle préparation pour carotter la pelouse ?

Pour démarrer, il faudra apprêter le sol. En effet, les pics de l’aérateur ne peuvent pas s’enfoncer si ce dernier est trop sec, et de ce fait aucune carotte ne sera extraite. Pour pallier ce potentiel problème, anticipez le moment où vous comptez aérer la pelouse : une semaine avant, arrosez votre gazon chaque jour en tout début de journée (sauf si la pluie s’en charge suffisamment) !

Quand faire le carottage du gazon ?

Nous vous conseillons d’aérer la surface tous les 2 ans si vous avez à votre disposition un aérateur motorisé. Quant à la période de l’année, comme pour la scarification, il faudra attendre le printemps (à la mi-avril) ou l’automne (en octobre) pour carotter la pelouse.

D’ailleurs, il est tout à fait possible de scarifier avant de lancer le processus d’aération !

Comment aérer le gazon ?

Si vous avez la chance de trouver un aérateur motorisé, sachez qu’il s’agit d’un appareil assez simple d’utilisation. Sa seule difficulté d’emploi réside dans son poids ; il est assez lourd ce qui peut rendre la manœuvre pénible. Pour le reste, il suffit de le faire parcourir votre pelouse, comme vous le montre cette vidéo.

Après son passage, la machine laisse derrière elle les fameuses carottes formées par la terre fraîchement extraite. Il vous suffira de les ramasser une fois que vous aurez terminé !

Comment aérer le gazon ?

Que faire après carottage du gazon ?

Maintenant que l’aération est réalisée, il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin. Reste désormais à donner au sol ainsi qu’au gazon les éléments dont ils ont besoin pour se développer et prospérer.

Stimuler le gazon

Le simple fait de carotter ne se suffit pas à lui-même. En effet, il est fortement recommandé d’utiliser un activateur de sol une fois les trous créés dans la pelouse. LAgrosil Algin permet de stimuler l’enracinement du gazon, et également la vie du sol grâce au basilus qu’il contient.

Son action va aussi permettre d’accélérer et de favoriser la germination des graines de gazon, tout en améliorant la circulation de l’air.

Grâce aux trous formés par l’aérateur, ce produit va pouvoir y pénétrer et agir de manière plus avantageuse. Il est également parfait pour la création de pelouse en encore la pose de gazon en plaques.

Afin de l’utiliser au mieux, dosez l’Agrosil à hauteur de 50 gr/m2. Pour vous illustrer la manière dont il faut procéder, voici un exemple : on dispose d’un épandeur, dont on remplit le réservoir de 5 kg pour une surface de 100 mètres à couvrir (50 gr/m2). On répartit ensuite le produit équitablement en effectuant des mouvements en passe croisée, jusqu’à vider totalement l’épandeur.

Pourquoi sabler le gazon ?

Le sablage est une action à ne pas négliger dans le processus d’aération du gazon. En effet, il va permettre lui aussi un meilleur passage de l’air dans le sol, ainsi qu’une meilleure descente de l’eau, tout en améliorant le système racinaire ainsi que la planimétrie du terrain !

Maintenant, voyons comment sabler le gazon.

Tout d’abord, il faut vous procurer du sable roulé lavé 0/2. 

Ensuite, disposez des amas de ce sable partout sur le terrain, puis répandez-les à l’aide d’un râteau de nivellement, de manière à le répartir de façon égale sur toute la zone, tout en le faisant entrer dans les trous.

Comptez 3.5 à 5 litres de sable par mètre carré. 

Semer du gazon pour regarnir

Une fois le gazon entièrement couvert de sable, voici la dernière étape, et pas des moindres : le regarnissage. 

Semez des semences après avoir correctement réparti le sable conclut les opérations de carottage du gazon. Ensuite, il faudra arroser de manière à maintenir le sol humide. Ainsi, la germination des graines se déroulera comme il se doit, et le sable pourra s’infiltrer dans le sol.

Vous pourrez ensuite reprendre les tontes à environ 0.4 mm.

Votre gazon vous dira merci !

Ne négligez pas cette étape dans l’entretien de votre gazon : bien qu’elle intervienne moins que les autres nécessités, elle n’en reste pas moins essentielle à son bon développement. Il pourra ainsi continuer à s’épanouir et à magnifier vos extérieurs. Pour toutes questions relatives à l’aération du gazon, n’hésitez pas à vous rendre directement sur le forum du gazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *