Entretien

Gazon abîmé, que faire ? 7 étapes cruciales

Gazon abîmé, que faire ?

Gazon abîmé, que faire ? Lorsque vous souhaitez profiter de votre extérieur, la vue sur un terrain parsemé et en mauvais état peut venir gâcher le plaisir. En effet, rien de tel qu’un gazon verdoyant et uniforme pour parfaire le cadre et vos moments de détente dans le jardin. Afin de réparer et corriger cela, nous vous invitons à découvrir les 7 étapes essentielles qui permettront de regarnir votre gazon tout en lui donnant la force, la résistance et la splendeur dont il a besoin pour s’épanouir.

Pourquoi mon gazon est abîmé ?

Le gazon est un élément vivant : il vieillit, subit le stress, des trous se forment avec le passage d’un animal ou des humains, les intempéries… De ce fait, avec le temps, il s’abîme. Des zones voire des trous peuvent apparaître et donnent un aspect parsemé à votre pelouse. Esthétiquement parlant, c’est assez dérangeant. Le regarnissage va permettre de combler ces endroits peu décoratifs tout en redonnant force et résistance à votre gazon.

Précisons-le pour la suite : afin d’obtenir un bon résultat, les points les plus importants sont la qualité des semences, l’apport d’éléments nutritifs adaptés ainsi qu’un arrosage approprié.

Quelles graminées choisir pour regarnir le gazon ?

Afin d’effectuer un sur-semis (aussi appelé regarnissage), il est important d’utiliser les graminées adaptées : nous vous conseillons d’utiliser des semences telles que le TRT Renovator à la dose de 30 gr/m². Il palliera efficacement les zones abîmées de votre gazon, tout en l’aidant à lutter contre les principales maladies connues.

Parmi ses principaux avantages, vous trouverez :

  • une installation rapide une fois semé ;
  • une grande résistance au piétinement ;
  • une exceptionnelle tolérance à la sécheresse et à la chaleur ;
  • un bon comportement maintenu en hiver ;
  • une faible demande d’entretien ;
  • un pouvoir auto-réparant, idéal pour regarnir.

Vous alliez ainsi l’esthétique de votre gazon et sa santé : c’est le parfait combo 2 en 1 pour un regarnissage en bonne et due forme.

Comment regarnir une pelouse abîmée ?

Étape 1 : avoir une température extérieure suffisante

Premièrement, il ne faut pas pratiquer le sur-semis lorsque les températures sont trop basses. Gazon abîmé, que faire pour bien faire ? Attendez que le sol soit à plus de 12 °C, de nuit comme de jour. Prenez donc votre mal en patience si vous êtes actuellement en plein hiver ! Le résultat n’en sera que meilleur.

Étape 2 : réaliser une analyse du sol

Si possible, faire un bilan agronomique à l’aide d’un professionnel. Ainsi, cela révélera l’état nutritif du sol : les carences et/ou les excès seront connus, et il vous sera ainsi aisé de corriger ce problème. Un sol correctement nourri octroiera au gazon une croissante de qualité et une bonne densité.

Étape 3 : préparer le terrain avant de regarnir

Gazon abîmé, que faire avant de semer ? Commencez par bêcher les zones concernées sur une profondeur de 4 à 7 cm. Il n’est pas utile d’aller plus loin car cela pourrait causer une déformation du sol quelques mois plus tard.

Profitez-en pour enlever les éventuelles herbes indésirables présentes sur place, les cailloux et autres désagréments.

Puis, griffez le sol dans le but de casser le tassement de la terre et de l’affiner.

Ensuite, aplanir le sol au rouleau vous permettra d’obtenir un résultat plus esthétique. Cela évitera les trous dans le gazon après le sur-semis. Rien de grave si vous ne le mettez pas en pratique, cependant le sol ne sera pas parfaitement plat.

Comment regarnir une pelouse abîmée ?

Étape 4 : regarnir les zones abîmées

C’est le moment de semer pour combler le manque de gazon. Cette étape se découpera en plusieurs parties :

  • premièrement, veillez à ce que le sol soit sec pour commencer. Si tel est le cas, équipez-vous d’un épandeur et appliquez le TRT Renovator à la dose de 30 gr/m² sur les zones à regarnir (pas d’épandage à la main afin d’éviter que le gazon ne pousse pas uniformément).
  • deuxièmement, pratiquez l’épandage de façon croisée afin d’optimiser le résultat obtenu ;
  • troisièmement, passez le râteau afin d’enfouir les graminées ;
  • quatrièmement, tassez de nouveau le sol à l’aide du rouleau, de manière croisée.

Étape 5 : nourrir les semences

Dès que le sur-semis sera terminé, fertilisez avec le Sierrablen Renovator 20-20-08 à la dose de 30 gr/m². Après un semis, il est important de nourrir la pelouse, qu’elle soit abîmée ou non.

Cet engrais en particulier est hautement recommandé après un sur-semis. Il possède de nombreux avantages :

  • aide au développement racinaire et à la bonne implantation du jeune gazon ;
  • concurrence les herbes indésirables en augmentant la vitesse de couverture de la pelouse ;
  • agit sur une période de 3 mois environ.

Étape 6 : arroser suffisamment

Il est essentiel que le sol reste humide durant toute la phase de germination des graines. Selon la période de l’année et ses conditions météorologiques, vous devrez arroser plusieurs fois par jour.

Étape 7 : adapter la hauteur de la tonte

Enfin, veillez à augmenter la hauteur de tonte habituelle de manière à protéger les zones regarnies et leur jeune gazon.

Gazon abîmé, que faire ? Maintenant, vous savez !

Réparer votre gazon se fera avec des semences de qualité, un apport nutritif adéquat et un arrosage adapté. En suivant toutes les étapes décrites ci-dessus, le regarnissage de votre gazon sera une réussite. Pour résumer, vous aurez besoin de :

Vous trouverez comment utiliser correctement ces éléments au sein des étapes 1 à 7 :

  • vérifier la température du sol ;
  • réaliser un bilan agronomique ;
  • préparer le terrain ;
  • regarnir les zones dégarnies ;
  • apporter des nutriments ;
  • arroser suffisamment ;
  • adapter la hauteur de tonte.

Dans tous les cas, nhésitez pas à vous aider de notre outil personnalisé en ligne pour mener à bien votre projet d’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *