Entretien

Aller plus loin dans la fertilisation du gazon

Aller plus loin dans la fertilisation du gazon

La fertilisation du gazon est un processus capital, garant de son bon développement. En effet, s’il n’est pas nourri correctement, le gazon ne peut vivre et s’épanouir comme il le devrait. En lui apportant de l’azote, du phosphore ainsi que du potassium, une fertilisation appelée NPK, la pelouse reçoit énormément de bienfaits. Cependant, il ne s’agit pas des seuls éléments dont elle a besoin. Afin d’affiner davantage la nutrition de votre gazon et d’aller plus loin pour sa santé, nous allons vous parler d’oligo-éléments. Car une pelouse saine, c’est aussi une pelouse robuste, dense, et bien verte !

Qui sont ces oligo-éléments ?

Sept oligo-éléments sont considérés comme étant essentiels :

  • le fer ;
  • le cuivre ;
  • le zinc ;
  • le chlore ;
  • le bore ;
  • le manganèse ;
  • le molybdène.

Bien que peu présents dans les tissus végétaux, chacun d’entre eux a un rôle important à jouer, comme par exemple le fer, qui va intervenir dans la synthèse de la chlorophylle.

Il est donc essentiel de comprendre que les engrais NPK ne suffisent pas à nourrir correctement votre gazon à eux seuls. Une seule carence dans l’un de ces oligo-éléments peut créer un désordre au sein de la pelouse, qui laissera derrière elle des signes de son passage, des symptômes, comme si elle était malade.

Fertilisation du gazon : ses besoins en oligo-éléments

À l’instar de l’azote, du phosphore et du potassium, les oligo-éléments ont leur place dans le processus de développement du gazon. Qu’il en manque ou bien qu’il n’y en ait pas du tout, cela peut fortement lui nuire.

Aussi, dans le cas d’une carence, il se peut que le sol soit riche en oligo-éléments, mais que le gazon ait du mal à l’assimiler. Par exemple, un sol trop sableux, qui aurait tendance à filtrer plus qu’il ne le devrait, ou encore un excès de pH dans le sol peuvent nuire à l’absorption des oligo-éléments.

Avec ces nutriments, tout est une question d’équilibre. Une trop forte quantité de l’un d’entre eux peut bloquer l’absorption d’un autre. Il est donc fortement conseillé de réaliser une analyse du sol avant d’essayer d’y ajouter quoi que ce soit, ce qui vous révélera les potentiels carences et excès présents dans votre sol, probablement coupables des dérèglements que subit votre gazon.

Qu’apportent ces nutriments à mon gazon ?

Pour vous aider à comprendre au mieux la fertilisation du gazon, observons parmi les 7 oligo-éléments primordiaux : quels sont les rôles de chacun d’entre eux et les symptômes provoqués par une carence ?

Le fer

Il joue un rôle dans la photosynthèse, la respiration, la fixation, l’assimilation de l’azote (présent dans le NPK), la synthèse de l’ADN, la synthèse des hormones végétales, et c’est aussi un cofacteur enzymatique.

Côté symptômes, la carence en fer va provoquer une chlorose inter-nervuraire au bord du limbe, et si elle est plus forte, les feuilles seront blanches et vous constaterez la présence de nervures jaunes.

Le cuivre

Le cuivre est également un cofacteur enzymatique, et il joue un rôle dans la respiration cellulaire.

Pour les symptômes subis par le gazon en cas de carence, vous observerez que les feuilles seront de couleurs vert foncé accompagnées de taches nécrotiques. Si la carence est élevée, les feuilles peuvent être déformées.

Le molybdène

Le molybdène contribue au métabolisme de l’azote.

Côté symptômes, la carence de cet oligo-élément causera une chlorose inter-nervuraire, une nécrose des feuilles plus âgées, et des feuilles déformées qui finissent par mourir.

Tradecorp AZ complexe d'oligos éléments pour le gazon, oranger, citronnier, agrumes et l'ensemble des plantes du jardin.

Le manganèse

Il s’agit d’un cofacteur enzymatique. Il joue un rôle dans la chaîne respiratoire du carbone, dans la photosynthèse, ainsi que dans la réduction des nitrites.

Une carence en manganèse laissera s’installer une chlorose inter-nervuraire et des tâches nécrotiques sur toutes les feuilles.

Le zinc

C’est un activateur enzymatique, qui joue un rôle dans le métabolisme de l’auxine, responsable de la régulation de la croissance des plantes.

Une carence en zinc est responsable d’une réduction de la croissance.

Le bore

Les ions borate sont indispensables pour l’acheminement et l’accumulation des hydrates de carbone.

La carence est responsable de nécroses noires sur les jeunes feuilles, d’anomalies racinaires ainsi que d’infections.

Le chlore

Le chlore joue un rôle important dans la photosynthèse ainsi que dans l’ouverture stomatique.

Une carence en chlore provoque une chlorose des nervures ainsi qu’une croissance réduite.

Quels oligo-éléments utiliser ?

Les oligo-éléments sont contenus dans le sol. La plupart se trouvent être totalement inaccessibles. Tandis que les autres, c’est-à-dire une infime minorité, se trouvent à proximité des racines, là où il va alors être possible de les extraire, de les recycler puis de les chélater.

Mais en quoi consiste la chélation ? Il va s’agir d’inclure un élément minéral dans une molécule organique, ce qui va permettre son acheminement et surtout son assimilation par le gazon ! La chélation permet donc aux oligo-éléments, par un processus scientifique, d’être assimilables, résolvant ainsi les problèmes liés aux carences.

Après analyse de votre sol, il vous faudra vous procurer les oligo-éléments chélatés nécessaires pour combler les carences de votre gazon. Pour un manque de cuivre, Tradecorp Cu se révèlera efficace.

Pour combler de nombreuses carences, le Tradecorp AZ saura vous prêter main-forte. En effet, sa composition à base de fer, de cuivre, de manganèse, de zinc chélatés, ainsi que de bore et de molybdène nourrit en profondeur les gazons carencés.

La fertilisation du gazon, une étape à ne pas négliger

Bien que les oligo-éléments puissent paraître compliqués de prime abord, il n’en est rien une fois que nous explorons leurs différents rôles au sein du sol. Vitaux pour le développement d’un beau gazon vert et robuste, il est essentiel de connaître les besoins de ce dernier. Alors, en complément d’une fertilisation NPK digne de ce nom, se faire accompagner en pratiquant une analyse du sol, connaître ses carences, puis lui apporter tous les éléments nutritifs dont il a besoin changera la vie de votre gazon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *