Création

Préparer le terrain pour semer du gazon : l’importance du sol

Préparer le terrain pour semer du gazon

En termes d’entretien, sont souvent abordés les aspects concernant la fertilisation, les semences de gazon, l’arrosage, l’exposition, la saison, la scarification, ou encore la zone géographique. Mais quand est-il en ce qui concerne le sol ? Lorsque l’on y regarde de plus près, il s’agit tout de même de la surface qui accueille la pelouse. L’endroit où cette dernière va être semée, puis s’enraciner, grandir, se développer et se pérenniser. Alors, préparer le terrain pour semer du gazon, ça a évidemment son importance. Découvrez à quel point la préparation du terrain est essentielle !

Les différentes couches qui constituent le sol

Afin de mieux comprendre quel rôle joue le terrain dans le développement du gazon, comprenons tout d’abord de quelle manière il est constitué.

Le sol arable

Il s’agit de la couche supérieure du sol, partie où l’essentiel de la vie est présente. En effet, pour un mètre carré, on y recense environ 260 millions d’organismes vivants.

Léger et fortement aéré, le milieu y est aérobie. Le sol arable est utilisé par les plantes pour planter leurs premières racines. Il a besoin d’être riche en humus et en eau pour être correctement exploité.

Le sous-sol

Sous le sol arable, on retrouve le sous-sol, qui contribue également à la nutrition des plantes en éléments minéraux et en eau. Il contient également des racines, et des êtres vivants, ces derniers étant en moindre quantité comparée à la couche arable.

La roche-mère

Il s’agit d’une couche de roches décomposées, telle que le calcaire, le granite, le grès, cumulés depuis des millions d’années. Elle est éloignée de la surface du sol, excepté dans quelques cas comme en montagne ou encore dans de fortes pentes.

La constitution du sol

Préparer le terrain pour semer du gazon passe par la connaissance du sol, qui est donc composé de ces 3 principales couches. Ensuite, celui-ci est l’hôte de différents composants : solide (minéraux et matière organique), liquide (eau) et gazeux (air).

Parmi les composants solides, on distingue les minéraux et la matière organique.

Les constituants minéraux sont les éléments qui composent la terre fine, à savoir le sable, le limon et l’argile. Quant à la matière organique, il s’agit de la transformation des résidus végétaux situés dans le sol, des résidus animaux ainsi que des corps microbiens.

Les éléments qui constituent la terre fine sont soudés ensemble par l’humus : cela donne des agrégats. Puis ces derniers se rassemblent afin de former des mottes.

C’est à la fois la forme, la taille ainsi que la disposition des agrégats qui définissent la structure du sol. Elle doit être à la fois poreuse et stable, ce qui permet de favoriser l’activité biologique et la croissance des racines.

  • Poreuse, pour permettre la circulation de l’air et de l’eau et la pénétration racinaire (vous vous souvenez du black layer ?) ;
  • stable afin de conserver une structure optimale, surtout à la surface du sol qui est sous le joug des intempéries. La vitesse d’infiltration de l’eau et la porosité de la surface en dépendent, et ces données sont extrêmement importantes dans le développement des racines et par conséquent, du gazon.

C’est ainsi que le sol est tout à fait enclin à accueillir la vie, favorable à l’enracinement et à la mise à disposition des minéraux.

Il est donc crucial que le sol soit de bonne qualité. En effet, sa composition va permettre un bon enracinement puis développement du gazon. À cela, vient s’ajouter une solution : l’amendement organique.

La constitution du sol

Le rôle de l’amendement organique

L’amendement organique résulte du compostage de déchets organiques, composé de masse organique des déchets et de déjections animales. Cela se présente sous la forme d’un produit sec, à épandre comme un engrais. Sauf que son rôle n’est pas le même qu’un fertilisant ; en effet, il agit plutôt dans le but de renforcer la résistance physique des gazons ainsi que des sols pauvres en nutriments.

Il enrichit ainsi les sols en humus et en divers nutriments, ce qui, en plus d’accompagner le gazon dans son développement, permet de préserver le sol, en luttant contre l’érosion et la dégradation occasionnées par les pesticides.

Avec ça, préparer le terrain pour semer du gazon ne présente que des avantages. Si nous n’en avions qu’un à vous conseiller, ce serait sans nul doute l’amendement organique pour gazon “Organic Végétal”, un stimulateur de croissance racinaire aussi bien utilisé pour la création ou l’entretien des pelouses, en regarnissage, en placage, et également dans le cas de l’utilisation d’un robot tondeuse. Il est donc préconisé de l’employer peu importe la situation du gazon.

Cet amendement organique de fabrication française permet la préservation et la régénération des fonctions agronomiques de la rhizosphère, une interface associant sol et micro-organismes et plantes, dont le bon fonctionnement garantit le capital santé du sol et de la plante, tout en répondant aux enjeux environnementaux : renforcer les écosystèmes naturels et intégrer le bilan carbone aux productions.

Il dispose de 4 principes actifs :

  • les ligno-celluloses jeunes des pulpes de fruits ;
  • les propriétés des protéines végétales et des celluloses ;
  • les biominéraux d’origine marine ;
  • la matière active OSYR INSIDE stimulateur de croissance racinaire.

Son utilisation répond aux besoins de la plante et du sol : 

  • c’est un stimulant des fonctions biologiques, qui permet un renforcement sanitaire du sol ;
  • l’optimisation de la rétention d’eau permet une meilleure gestion des situations de stress hydrique ;
  • c’est une source de micronutriments (oligos, glucides, peptides…) et de calcium, ce qui assure l’équilibre nutritif ;
  • la dynamisation des mécanismes de croissances racinaires.

Préparer le terrain pour semer du gazon : ne négligez pas le sol

Désormais, nous savons pourquoi le sol a un rôle clé dans le bon développement du gazon. Répartis en couches qui ont toutes leur importance, il ne faut pas négliger sa composition et ses besoins. Constituants minéraux, matière organique, air, eau, chacun doit trouver sa place dans un équilibre parfait, qui permet ainsi le bon développement des plantes en son sein. L’apport d’un amendement organique de qualité tel que l’Organic Végétal est un excellent moyen de lui apporter les nutriments et le humus dont il a besoin pour mener le gazon vers la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *