Engrais

Quel engrais NPK pour gazon ? Tout savoir sur ces 3 lettres

Fertiliser la pelouse la renforce et l’aide à être en santé toute l’année. Cependant, comment savoir quel engrais est le plus adapté pour votre gazon ? Vous l’avez sans doute remarqué, les fertilisants sont souvent suivis d’une suite de chiffres : N-P-K. Ces derniers ne sont pas donnés au hasard et correspondent à des valeurs bien précises, qui entrent en ligne de compte dans la composition du fertilisant. Alors, quel engrais NPK pour gazon ? Nous vous expliquons comment ils peuvent vous aider à faire le bon choix et lequel choisir en fonction des besoins de votre pelouse.

Avantages de la fertilisation du gazon

En nourrissant le gazon, nous lui apportons de quoi le maintenir en santé tout au long de la saison. Résistance aux piétinements, au froid, au gel, à la pluie, au manque d’ensoleillement, à la sécheresse, aux maladies… En plus de cela, il est capable de garder une belle couleur verte ainsi qu’une bonne densité ; il croît correctement et se développe comme il le devrait, grâce à la stimulation racinaire que la fertilisation lui procure !

Comprendre le NPK

Afin de mieux comprendre l’utilité de la mention NPK, prenons l’exemple d’un engrais disponible sur la boutique Gazoneo : le Sierrablen plus Pearl 17-5-5. Non, ce nom terminé par une série de chiffres n’est pas à but décoratif. Ces derniers correspondent respectivement à N, P et K. Toutes les 3 correspondent à des éléments chimiques : azote, phosphore et potassium.

Donc, dans un engrais gazon, les chiffres représentent le pourcentage de ces 3 éléments, présents dans sa composition. Revenons à notre exemple du Sierrablen plus Pearl 17-5-5. Nous pouvons déduire de son appellation qu’il est composé à 17 % d’azote, 5 % de phosphore et 5 % de potassium. Nous savons ainsi de quel engrais NPK pour gazon il s’agit.

C’est bien beau de connaître ces informations, me diriez-vous, mais que peut-on en faire ?

Voyons quels problèmes peuvent résoudre chacun de ces éléments.

La lettre N correspond à l’azote. Il est utile pour :

  • la croissance du gazon ;
  • sa couleur ;
  • sa densité ;
  • la fabrication de chlorophylle.

Quels sont les symptômes d’une carence en azote ?

  • la couleur du gazon est pâle, on peut même observer un jaunissement ;
  • sa croissance est ralentie ;
  • il est possible de déceler la présence d’une maladie : le Fil Rouge.

La lettre P correspond au phosphore. Il est utile pour :

  • la croissance des racines et des nouvelles pousses ;
  • la germination des semences ;
  • la vigueur de la nouvelle plante.

Les symptômes de carence en phosphore sont :

  • une couleur qui va du jaune au pourpre ;
  • présence de la maladie : le Fil Rouge.

La lettre K correspond au potassium. Il est utile pour :

  • la santé générale de la plante ;
  • la tolérance au stress ;
  • la résistance aux températures extrêmes ;
  • la résistance aux maladies.

Le principal symptôme de la carence en potassium est la couleur pâle du gazon.

En bonus parmi les carences nutritives importantes, voyons celle du fer et du magnésium.

Sachez que tous deux sont utiles pour :

  • la fabrication de la chlorophylle ;
  • la coloration du gazon.

Le principal symptôme qui trahit une carence en fer est le jaunissement, tandis que pour le magnésium, ce sera une couleur pâle de la pelouse.

Belle pelouse verte

 

Quel engrais NPK pour gazon ?

Afin de nourrir correctement votre gazon, privilégiez tout d’abord l’emploi d’une gamme professionnelle qui regroupe les meilleurs produits pour gazon. On y retrouve Floranid Twin Compo, Proturf ICL ou encore Sierrablen ICL.

Reportez-vous ensuite aux informations précédentes pour comprendre la composition NPK et utiliser l’engrais idéal pour votre gazon.

Quel engrais pour un gazon bien vert ?

L’engrais le plus apte à rendre votre gazon vert et celui qui lui permettra d’être en bonne santé. Choisissez donc avec soin celui qui s’adaptera à tous ses besoins, et à tous les problèmes qu’il rencontre tout au long de l’année.

Cela peut-être les piétinements ou les passages des animaux qui lui mènent la vie dure, un manque d’ensoleillement à cause d’arbres dans votre jardin, les intempéries dues à une région où la météo est capricieuse… Chaque cas est différent et il va de soit qu’il est essentiel de s’adapter pour comprendre au mieux son gazon et ce qui est nécessaire de lui apporter.

Pour cela, consultez directement la boutique en ligne, ou le forum gazon afin de savoir quel engrais NPK pour gazon choisir.

Ensuite, afin de rendre votre gazon plus vert, vous pouvez appliquer de l’algifol green toutes les 2 semaines à la dose de 5 ml/L jusqu’à la mi-décembre. Ce complément alimentaire composé d’algues brunes booste naturellement le gazon et agit également sur sa couleur.

Quand mettre de l’engrais sur le gazon ?

Idéalement, les meilleurs moments pour mettre de l’engrais sont :

  • en mars ;
  • à la mi-mai ;
  • fin août ;
  • fin novembre.

Le but étant d’accompagner le gazon tout au long de l’année avec des éléments nutritifs essentiels à son bon fonctionnement. Semer de l’engrais gazon au printemps est donc tout aussi crucial que de le faire en été ainsi qu’en automne.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour apporter à votre pelouse les éléments dont elle a besoin. En plus de connaître quel engrais NPK pour gazon utiliser, savoir comment fertiliser son gazon pourra également vous être utile afin de mener à bien ce beau projet. N’oubliez pas qu’une pelouse fertilisée vous le rendra bien, mais qu’il existe d’autres étapes à ne pas négliger pour en profiter au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *