Entretien

Besoin en eau du gazon : tout savoir

Besoin en eau du gazon : tout savoir

Être l’heureux propriétaire d’un gazon nécessite quelques connaissances quant aux exigences de ce dernier, celles qui lui permettent de conserver une bonne santé et par conséquent, sa jolie couleur verte ainsi que sa densité. En effet, la pelouse nécessite une attention toute particulière, et ce, tout au long de l’année et de sa propre vie. Entre la tonte à effectuer à telle hauteur, la scarification à ne pas manquer, ou encore la fertilisation pour une pelouse bien nourrie, il est cohérent de se questionner : quel est le besoin en eau du gazon ? Et pour répondre à cette question, voici notre article détaillé !

Quelle quantité d’eau pour le gazon ?

Il serait bien trop simple de vous annoncer une seule et même quantité d’eau pour toute l’année. En effet, c’est principalement selon la saison en cours que cette donnée va varier ! Chacune disposant de sa propre météo et de ses propres intempéries, il est donc de rigueur de s’adapter, au cas par cas.

Les besoins en eau du gazon au printemps

Le printemps, la saison où toute la végétation de votre jardin reprend vie petit à petit, y compris le gazon. Durant cette période de l’année, il a besoin de 2.5 cm d’eau par semaine. Soit cette mesure est apportée naturellement par la pluie, et il n’est pas nécessaire d’intervenir. Ou bien, le gazon est sec et il a besoin d’un coup de pouce côté hydratation.

Dans ce cas, privilégiez le moment de l’arrosage plutôt au petit matin, ce qui favorise le phénomène d’imprégnation de l’eau. Ensuite, afin de faire aisément le calcul quant à l’arrosage de la pelouse, pensez à poser un verre vide sur votre gazon avant d’arroser, et arrêtez-vous lorsque le niveau de l’eau y aura atteint 2.5 cm !

Ainsi, le gazon sera mieux préparé pour l’été : on permet aux racines de se développer correctement, et cela lui octroie une meilleure résistance à la sécheresse. Optez pour un rythme d’arrosage tous les 3 à 4 jours.

Quelle quantité d’eau pour la pelouse en été ?

Entre 12 et 15 litres pour un mètre carré. Niveau rythme, conservez le même qu’au printemps, c’est-à-dire tous les 2 à 3 jours. Cela évitera que le gazon ne reçoive trop d’eau, ce qui peut favoriser l’apparition de maladies, ou bien qu’il soit trop sec.

Nulle nécessité d’arroser chaque jour, car hélas, cela se révélerait contre-productif : apparition de champignons, diminution de sa résistance à la chaleur… Rien ne laisse présager qu’il s’agit d’une bonne méthode : les besoins en eau du gazon en été restent plus conséquents, cependant, il n’est pas nécessaire d’augmenter la fréquence d’arrosage pour les raisons citées précédemment.

Quelle quantité d'eau pour la pelouse en été ?

Besoin en eau du gazon : faut-il arroser en automne et en hiver ?

Uniquement si les pluies ne se manifestent pas au début de l’automne, il vous sera nécessaire d’arroser votre gazon sur cette période. Cependant, veillez à ne pas fournir un excédent d’eau, auquel cas la pelouse perdra de sa verdure et se verra affaiblie face aux rudes conditions climatiques de l’hiver.

Pour ce qui est justement des besoins en eau du gazon l’hiver, la saison se prêtant aux températures basses voire très basses, il n’est pas nécessaire d’apporter de d’hydratation au gazon. Rendez-vous au printemps pour un nouveau cycle d’entretien !

Comment bien arroser sa pelouse ?

Quelques bonnes pratiques sont de rigueur lorsqu’il s’agira d’arroser votre gazon. En effet, au-delà d’avoir connaissance des quantités à lui donner, il est tout aussi utile d’être averti à propos de la fréquence, ou encore des différents systèmes existants concernant l’arrosage.

À quelle fréquence dois-je arroser mon gazon ?

De manière générale, et comme dans de nombreux domaines, tout est question d’équilibre. Des apports en eau espacés mais trop importants peuvent se révéler être aussi néfastes pour la pelouse que des arrosages trop rapprochés dans le temps : maladies, champignons, manque de résistance à la chaleur en sont bien souvent les conséquences.

Nous vous conseillons donc d’arroser deux fois par semaine, lorsque c’est nécessaire (c’est-à-dire si les pluies ne se chargent pas du travail pour vous), environ tous les 3 à 4 jours. Ainsi, la consommation d’eau pour l’arrosage de la pelouse est contrôlée.

Arrosage automatique ou arrosage manuel ?

Quels que soient les besoins en eau du gazon, vous pouvez tout aussi bien choisir un arrosage automatique qu’un arrosage manuel.

Cependant, un procédé automatique peut vous simplifier la tâche, notamment si votre terrain excède une certaine surface ! Sachez qu’il existe plusieurs types d’arrosages pour gazon, tels que :

  • l’arrosage au goutte à goutte : la façon dont il est conçu empêche tout excédent d’eau ;
  • l’arrosage de surface : propulsion d’un jet sur une zone donnée, où l’eau atterrie en fine pluie ;
  • l’arrosage enterré : système pour l’arrosage de la pelouse sous terre, réglable à distance via un programmateur électronique. Lors de la mise en route, des têtes sortent à la surface du terrain pour arroser, puis retournent sous terre.

Faut-il arroser le gazon après l’avoir semé ?

Vous vous demandez quand arroser sa pelouse après semis ? S’il est judicieux d’apporter de l’eau aux graines fraîchement semées sur votre terrain ? La réponse est oui. Si aucune pluie n’est annoncée, arrosez immédiatement, après avoir respecté les étapes du semis, à raison de 2 à 5 fois par jour. L’objectif étant de maintenir le sol humide, et ce, durant toute la phase de germination !

Arrosage du gazon : tout est une question d’équilibre !

Pour l’arrosage de la pelouse, pensez toujours à vous synchroniser avec la météo, quoi qu’il arrive. En effet, la pluie peut être un allié de taille lorsque vient l’heure d’hydrater le gazon. Bien sûr, les quantités d’eau varient d’une saison à l’autre, et c’est normal. Les températures atteintes en été et au printemps sont totalement différentes, tout comme ses besoins !

Cependant, de manière généralisée, et lorsque vous ne savez pas quel comportement adopter pour l’apport d’eau concernant votre gazon :

  • une fréquence d’arrosage tous les 3 à 4 jours est plus que convenable ;
  • comptez 3 à 4 litres par mètre carré de terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *