Entretien

Comment entretenir son gazon en automne ?

Comment entretenir son gazon en automne ?

Pour la pérennité de votre gazon, mieux vaut ne pas négliger la saison automnale. En effet, précédée de l’été et des chaleurs qui ont quotidiennement assaillies votre pelouse, elle affronte durant l’automne d’autres problèmes. Pour savoir comment entretenir son gazon en automne, il faudra donc prendre en considération plusieurs facteurs : humidité, pluie, vent, feuilles mortes, apparition de mousse, etc. Sans compter qu’il est impératif de préparer votre gazon à l’arrivée de l’hiver, la saison du froid. L’entretien devra donc prendre en compte tous ces éléments que sont la tonte, le ramassage des feuilles, la fertilisation ou encore la scarification.

1 – Aérer la pelouse

Préparez le terrain et pensez en premier lieu à laisser respirer votre gazon. Cela ne veut pas dire de le laisser tranquille, au contraire ! Il faut le débarrasser de la mousse et du feutre qui l’empêchent de respirer et de s’hydrater correctement. En plus de cela, la mousse n’apporte pas vraiment de charme à votre pelouse. Son apparition est favorisée par l’humidité (gazon ombragé, manque d’aération, eaux stagnantes), par un terrain carencé en potasse, magnésium et/ou calcium, par un sol acide, ou encore par des tontes trop courtes.

Enlever la mousse

Que votre gazon soit entièrement recouvert de mousse ou parsemé, il va falloir l’en débarrasser. Pour cela, vous pouvez procéder de différentes manières :

  • si seulement quelques zones sont recouvertes, vous pouvez les arracher en vous munissant de gants ;
  • pour une action plus durable et efficace, optez pour un anti-mousse liquide sans sulfate de fer. Il est important qu’il ne contienne pas de sulfate de fer, car cette substance acidifie le sol, et donc engendre une réapparition de la mousse.

Scarifier

Il est conseillé de scarifier sa pelouse deux fois par an :

  • au printemps : la scarification va permettre au gazon de bien se développer en été ;
  • en automne : la pratique préparera le terrain et rendra le gazon plus résistant pour l’hiver.

Une fois le produit anti-mousse appliqué, il faudra patienter 10 à 15 jours avant de scarifier votre terrain. À l’aide d’un scarificateur manuel ou électrique, vous libérerez ainsi votre pelouse du feutrage qui s’y est installé. Votre gazon ne sera plus asphyxié et le sol absorbera à nouveau l’eau. Il pourra ainsi reprendre un développement sain.

2 – Quel type d’engrais pour le gazon en automne ?

Pour savoir comment entretenir son gazon en automne, il faut connaître ses comportements selon les saisons. Afin de permettre au gazon d’être prêt à affronter les aléas météorologiques de l’hiver et le manque de lumière, il faut l’aider avec un engrais. Pour favoriser une bonne croissance ainsi qu’une belle couleur verte, préférez un engrais adapté à la saison automnale. À appliquer au début de l’automne, ce fertilisant à base d’azote apportera à votre gazon du potassium et du magnésium, idéaux pour lui conférer la résistance dont il a besoin. De plus, il fera bénéficier votre gazon de caractéristiques telles que :

  • une croissance régulée sur 3 à 4 mois ;
  • plus de vigueur ;
  • une couleur verte soutenue ;
  • plus de densité ;
  • une multiplication par 2.7 de l’activité photosynthétique.

L’entretien de votre pelouse en hiver sera donc moindre, étant donné que vous l’aurez aidé à résister au froid et aux maladies.

Quel type d'engrais pour le gazon en automne ?

3 – Comment entretenir son gazon en automne en tondant ?

L’automne n’échappe pas à la tonte du terrain, et ce, dès le mois de septembre. Avec les changements de météo qui opèrent durant cette saison, l’herbe pousse plus rapidement. Il est donc de rigueur de tondre plus souvent qu’en été. Bien qu’il soit conseillé de ne pas couper trop court durant la saison estivale (lire notre article pour savoir comment entretenir son gazon en été), il est tout à fait possible de diminuer la hauteur de coupe pour l’automne. Nous vous conseillons donc une coupe à 5 cm.

Ensuite, pour anticiper la prochaine saison, vous devez certainement vous poser la question suivante : gazon long ou court pour l’hiver ? Avant de connaître la réponse, il faut, dans un premier temps, savoir quand tondre la pelouse pour la dernière fois de l’année. Il est préférable d’effectuer cette dernière tonte avant les premières gelées de l’hiver, entre la mi-novembre et début décembre. À ce moment, tondez votre gazon idéalement à 7 cm. La pousse du gazon en hiver est quasiment à l’arrêt. Cependant, si les températures hivernales sont douces, vous pourrez éventuellement tondre le gazon afin de le rafraîchir et en profiter pour ramasser les feuilles mortes.

4 – Comment garder une belle pelouse pendant l’automne ?

Le ramassage des feuilles mortes

En période automnale, l’arrosage laisse place au ramassage des feuilles. Et il est préférable de ne pas négliger cette étape pour entretenir son gazon en automne. En ôtant ces déchets végétaux, la réapparition de la mousse est en partie compromise ; elle s’empresse de revenir lorsque les feuilles mortes se décomposent. Balai à gazon ou souffleur, c’est à vous de voir !

Le désherbage

L’entretien de votre pelouse passe aussi par cette tâche, en général peu appréciée. Mais comment avoir une pelouse sans mauvaise herbe ?

L’efficacité du désherbage manuel n’est plus à prouver, même si cela peut s’avérer pénible à réaliser sur de grands terrains. Il est possible de s’équiper d’un couteau désherbeur.

Sinon, vous pouvez opter pour un traitement de la pelouse contre les mauvaises herbes : le reverdi, spécialement conçu pour le gazon, c’est-à-dire qu’il limitera la présence d’herbes indésirables tout en laissant tranquille les graminées de votre terrain. Mener cette action à la fin de l’automne permet d’embellir son gazon tout en le nettoyant avant l’hiver.

Il n’y a pas de saison pour profiter de son jardin et d’une belle pelouse ! Et l’automne joue un rôle clé dans le développement de votre gazon. Saison humide et fraîche suivant les régions, celui-ci a besoin de votre intervention pour rester en santé, robuste et bien vert. Avec ces quatre conseils à mettre en pratique, vous ne pourrez que profiter d’un agréable terrain dès le printemps prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *