Entretien

Entretien du gazon après l’hiver : 6 étapes à mettre en place !

Entretien du gazon après l'hiver

Le gel, la neige et les températures négatives sont les invités de la saison froide, qui est souvent synonyme d’inactivité pour votre jardin et par conséquent, votre pelouse. Cette dernière peut se retrouver fragilisée par des actions trop agressives, ou trop précoces. Alors quel entretien du gazon après l’hiver faut-il mettre en place, afin de reprendre une bonne dynamique ? Entre tonte, scarification, fertilisation et autres pratiques liées au gazon, quelles sont celles à privilégier ? Dans quel ordre faut-il les mettre en place, et à quel moment ? La réponse immédiatement, dans cet article !

1 – La tonte, le premier entretien du gazon après l’hiver

Le déclencheur de la première étape sera la reprise de la pousse de votre gazon. Alors, quand tondre pour la première fois ? Lorsque la température du sol atteint les 7 °C minimum, la plupart du temps fin février ou début mars, il est recommandé de procéder à la première tonte.

Celle-ci devra s’effectuer à une hauteur de 6 cm, tout en ramassant les déchets de tonte. Tondre la pelouse sans ramasser serait une erreur ici, car en agissant ainsi, nous éviterons d’étouffer la pelouse. Cette première tonte aidera votre gazon à se densifier après la période hivernale qu’il a traversée.

L’entretien de la pelouse en février consiste donc à effectuer la première tonte de l’année. Une fois chose faite, vous pouvez passer à la deuxième phase selon l’état de votre gazon.

2 – Se débarrasser de la mousse

L’humidité et les conditions climatiques dues à l’hiver engendrent souvent l’apparition de mousse sur le gazon. N’hésitez pas à la traiter comme il se doit avant de poursuivre le reste des étapes de cet article.

Pour se faire, optez pour un anti-mousse à appliquer directement sur votre gazon. Celui-ci agit en 24 heures en vous débarrassant de la mousse tout en limitant son développement au sein de votre jardin. Respectueux de la faune et de la flore, il ne traitera que la mousse et n’agira pas sur vos plantes et fleurs.

Une fois chose faite, patientez entre 5 et 8 jours avant de passer à l’étape suivante : la scarification. Bien entendu, s’il n’y a pas de mousse sur votre gazon, vous pouvez passer cette partie et passer directement à la scarification pour réparer votre gazon après l’hiver !

Se débarrasser de la mousse dans le gazon

3 – L’étape cruciale de la scarification

Pour l’entretien du gazon après l’hiver, comptez donc 5 à 8 jours après avoir utilisé le produit avant que la scarification ne soit effectuée. Ainsi, cela éliminera la mousse détruite par l’anti-mousse appliqué auparavant. Mais il ne s’agit pas de l’unique bénéfice de la scarification : les piétinements, la pluie ou encore les déchets végétaux auront favorisé l’apparition de feutre. Ce dernier peut s’avérer relativement épais et empêche le gazon de respirer, et l’eau d’arriver jusqu’aux racines. Votre gazon est donc en souffrance et ne peut se développer correctement.

Alors, dès que les températures atteignent les 12 °C en journée, vous pourrez scarifier votre gazon. Munissez-vous d’un scarificateur et utilisez-le sur la longueur puis sur la largeur de votre terrain. Cette méthode en passe croisée optimise la scarification.

De plus, vous rendrez un grand service à votre pelouse qui pourra de nouveau s’oxygéner, s’hydrater correctement et reprendre un développement normal. Cette étape est essentielle et nous vous conseillons de la pratiquer chaque année.

4 – Semer du gazon après l’hiver

Après la saison froide, il n’est pas rare de s’apercevoir de la présence de trous dans la pelouse. Alors, si votre gazon est parsemé après l’hiver, n’hésitez pas à regarnir les endroits en question à l’aide de semences de regarnissage, ou du gazon déjà présent sur votre terrain si vous en possédez encore.

Avec les futurs passages de la pluie et les températures montantes, il ne tardera pas à repousser sur les zones concernées. Si le temps est sec, aidez votre gazon en l’arrosant correctement.

5 – Fertiliser

Afin de redonner force et vigueur à votre gazon après l’hiver, il est important de le fertiliser. Ainsi, après avoir tondu et scarifié, ce dernier est plus propice à recevoir de l’engrais.

C’est donc début mars que nous vous conseillons de fertiliser à l’aide du Sierrablen N Start, à la dose de 30 gr/m². Pour se faire, munissez-vous d’un épandeur afin de le répartir de façon homogène.

Fertiliser à la main est possible, cependant, nous vous le déconseillons. Le rendu serait aléatoire et ne serait donc pas optimisé. Vous pouvez en apprendre plus sur la fertilisation en général grâce à notre article dédié.

6 – Renforcer et préparer sa pelouse pour le reste de l’année

Après avoir appliqué toutes les étapes précédentes, vous pouvez désormais vous attarder sur cette dernière : renforcer votre gazon. Il serait en effet dommage de ne pas aller plus loin dans l’entretien du gazon après l’hiver après avoir mis tout cela en place.

Pour un gazon résistant et dense, nous vous conseillons donc d’appliquer à partir de mi-mars de l’algifol green à la dose de 5 ml/L, opération à renouveler toutes les 2 semaines jusque mi-décembre.

Ce complément alimentaire pour gazon lui procurera tout ce dont il a besoin pour se développer et se renforcer. Il se verra ainsi plus dense, plus vert et plus résistant. Il sera prêt à affronter les saisons à venir et leurs conditions climatiques respectives.

Ce qu’il faut retenir pour entretenir le gazon après l’hiver

C’est donc en 6 étapes que nous vous conseillons d’agir. En effet, après ce repos de plusieurs mois, durant lequel il a pu perfectionner son enracinement, votre gazon a bien besoin d’un coup de pouce pour se préparer à une reprise d’activité. Pour résumer, il vous faudra :

– effectuer la première tonte ;

– traiter la mousse ;

– scarifier afin d’aérer ;

– réensemencer les zones dégarnies ;

– fertiliser afin de le renforcer ;

– et complémenter pour protéger votre gazon après l’hiver !

2 pensées sur “Entretien du gazon après l’hiver : 6 étapes à mettre en place !&rdquo ;

  1. Emeline dit :

    Bonjour,

    Concernant l’étape 4 – 5, combien de temps entre ces deux étapes devons-nous laisser ?
    Ou justement, pouvons-nous le faire le même jour, en fonction de l’engrais ? Engrais envisagé Floranid Club Compo*

    Et enfin, combien de temps après cela puis-je appliquer de l’algifol, comme recommandé ? Ou préférable l’Humactive ? Je n’ai pas encore fais le choix pour ma commande…

    Merci beaucoup pour tous vos précieux conseils, ce blog est juste génial, les articles sont très bien rédigés !
    Continuez ainsi !

    1. jean-michel dit :

      si on sème du gazon, il faudra fertiliser de suite avec le sierrrablen renovator 20-20-08 à la dose de 30gr/m². Si pas de sur-semis, on peut fertiliser avec le Floranid Twin permanent à la dose de 50gr/m².
      Je vous conseille d’utiliser le Floranid twin club pour le mois de novembre.
      On peut commencer l’Algifol green à partir de début mars à la dose de 5ml/L à renouveler toutes les 2 semaines jusque mi décembre.
      L’humactiv n’a pas la même fonction que l’Algifol green; L’humactiv permet de favoriser l’enracinement du gazon en profondeur et d’améliorer l’état de votre sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *