Entretien

Faire un sursemis gazon : tout ce qu’il faut savoir

Faire un sursemis gazon

Comme vous le savez, le gazon a besoin d’entretien. Parmi toutes les manières qui existent pour en prendre soin, faire un sursemis gazon se révèle être indispensable. En effet, la pelouse, mise à rude épreuve, apprécie grandement ce coup de main annuel qui lui redonne la densité qui la caractérise, tout en comblant les éventuels endroits abîmés par le temps. Il est donc essentiel de savoir quelles semences utiliser, comment et quand. Tout comme il est indispensable de connaître les étapes d’après épandage, qui permettront de garder un beau gazon suite à ce regarnissage. Et ça tombe bien, car c’est le sujet de cet article !

Pourquoi faire un sursemis de gazon ?

Avec le temps, les intempéries et les facteurs environnementaux comme les piétinements, le gazon s’abîme, se creuse, et se retrouve désagrégé.

Le gazon doit donc être sursemé chaque année pour plusieurs raisons :

  • densifier le gazon ;
  • combler les zones dégarnies ;
  • l’installation de ces nouvelles graminées va également permettre d’inverser la flore existante ;
  • cela évite la propagation des herbes indésirables ainsi que de la mousse.

Si la mousse est déjà confortablement installée sur votre gazon, sachez qu’il existe différentes solutions pour s’en débarrasser.

Viennent s’ajouter à toutes ces raisons, des conditions, garantes du bon déroulement du sursemis et de sa qualité en termes de développement et de résultats :

  • les nouvelles plantules devront s’enraciner dans un environnement ultra-compétitif ;
  • le choix des semences, du fertilisant, et un arrosage adapté en période de sursemis sont cruciaux pour réussir.

Comment faire un sursemis gazon ?

Vous vous demandez comment faire un regarnissage de gazon ? Nous vous expliquons la marche à suivre en trois étapes, qu’il s’agisse de rénover la pelouse, de l’entretenir ou de combler des zones abîmées.

Étape 1 : la préparation

Car oui, utiliser un gazon de regarnissage sans préparation n’est pas une solution optimale.

Assurez-vous tout d’abord que la température du sol soit supérieure à 12 °C. Puis, si possible, réalisez une analyse du sol, qui décèlera d’éventuelles carences ou excès de nutriments.

Une fois chose faite, préparez le terrain en effectuant un léger défeutrage, avant lequel le gazon aura été tondu à 4 cm de hauteur de façon exceptionnelle, puis à 5 cm durant un mois complet, puis à 6 cm.

Étape 2 : le sursemis

Immédiatement après le défeutrage, réalisez le sursemis en vous aidant d’un épandeur.

Vous ne savez pas quelles semences choisir pour faire un sursemis de gazon ? Nous vous conseillons d’utiliser le TRT Renovator, qui en plus de fournir une haute qualité esthétique, résiste à la chaleur et aux maladies. Il palliera efficacement le problèmes des zones abîmées tout en densifiant la totalité du gazon.

Effectuez donc ce sursemis à la dose de 30 gr/m², en passe croisée afin de ne négliger aucun endroit. Attention à bien respecter les quantités dans le but d’éviter tous problèmes liés au surdosage.

Beau gazon vert et dense

Étape 3 : après le sursemis

Une fois le sursemis réalisé, roulez immédiatement le sol, de manière croisée. Puis, afin de nourrir la pelouse et de lui apporter tout ce dont elle a besoin pour se développer correctement, il est important de la fertiliser.

Pour ce faire, nous vous recommandons l’emploi d’un engrais rénovateur, qui favorise l’implantation de jeune gazon. Même dose que pour les semences, 30 gr/m² conviennent pour ce fertilisant.

Plus que quelques actions pour finaliser ce sursemis de gazon tant attendu :

  • une fois l’engrais gazon réparti, pulvérisez un mélange de Vitarel à la dose de 25 ml/L, et d’Humactiv à la dose de 25 mL/L. Ce cocktail va permettre de stimuler la germination et l’enracinement, d’améliorer la circulation de l’eau et de l’air ;
  • arrosez immédiatement après application du mélange afin d’obtenir une action au niveau du sol !

Faire un sursemis de gazon implique de changer quelques-unes de vos habitudes, et la tonte n’y échappe pas : afin de garantir la protection du gazon semé, il vous faudra veiller à augmenter la hauteur de la tonte habituelle, le temps qu’il grandisse et puisse y résister.

Voici nos autres références préférées pour un regarnissage en bonne et due forme :

  • les semences de gazon regarnissage Barenbrug SP : ce gazon, faisant partie de la gamme professionnelle, est initialement prévu pour les terrains de sport. Il a donc une haute résistance. Il est parfaitement adapté pour le regarnissage de touts types de terrains.
  • les semences gazon réparation regarnissage re-semis : ce gazon de regarnissage professionnel est spécialement conçu pour les opérations de sursemis. Il est plutôt recommandé si le gazon a bien été scarifié auparavant, ou bien en cas de dégâts provoqués par une période de froid ou de sécheresse.

Quand faire sursemis gazon ?

La période idéale pour pratiquer le sursemis est le mois de septembre. Il sonne la fin de l’été, de l’herbe brûlée, des fortes chaleurs, et correspond à l’arrivée d’une météo plus clémente, et aussi plus favorable aux pluies. En général, le regarnissage est pratiqué pour un gazon brûlé par le soleil, ou le manque d’eau, ou après une opération de carottage, ou encore de décompactage.

C’est également la période précédant l’hiver, saison durant laquelle votre gazon a besoin d’avoir été préparé. Faire le sursemis de pelouse à l’automne, et plus précisément en septembre, est donc idéal pour laisser le gazon gagner en résistance, en force, se nourrir correctement et se développer suffisamment.

Faire un sursemis gazon : à vous de jouer !

Le regarnissage est la clé d’un gazon épanoui. Avec toutes ces informations, vous avez désormais toutes les cartes en main pour accompagner votre pelouse dans son développement, sa santé et son esthétique. Prévoyez donc le sursemis pour le prochain mois de septembre, et pour le reste de l’année, n’hésitez pas à appliquer tous nos conseils et à partager des photos de votre gazon sur Instagram avec le hashtag #gazoneo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *