Conseils

Comment avoir un gazon parfait ? Les 10 commandements

Pour savoir comment avoir un gazon parfait, nul besoin d’aller chercher bien loin. Tout va résider dans l’équilibre et la régularité de la mise en pratique des divers entretiens dont nous allons vous parler dans cet article. Entre la tonte, la fertilisation, le sursemis, la mousse ou encore l’arrosage, quels sont les éléments à traiter en premier, et ceux qui vont vous permettre d’obtenir le gazon de vos rêves ? Quelles techniques vont aider votre pelouse à s’épanouir ? Gazoneo vous dévoile tous ses secrets dans ses dix commandements version gazon.

1 – Le bon gazon, vous choisirez

Bien choisir les semences de son gazon s’il n’est pas encore créé est essentiel. Toutes les graines et toutes les variétés existantes ne se valent pas. Notre conseil est de miser sur un gazon résistant en tout point, qu’il s’agisse des températures extrêmes, des maladies, des piétinements, ou encore des stress subis tout au long de l’année. C’est tout naturellement que nous vous recommandons chaudement l’emploi du gazon strong. Il est également facile d’entretien ce qui en fait un incontournable dans le monde du jardin.

Aussi, il convient de s’adapter lorsque l’on sélectionne son gazon. Par exemple, si vous disposez d’une piscine extérieure, il est pertinent de choisir d’autres variétés, qui s’accommodent bien mieux dans ce cas.

Enfin, il vous sera forcément utile d’apprendre comment bien semer votre gazon afin qu’il soit parfait.

2- Tondre, vous devrez

La tonte est cruciale si vous souhaitez que votre gazon soit parfait. Elle lui permet de se rafraîchir et de se densifier après l’hiver, de diminuer ses besoins en eau en cas de chaleur, tout comme elle empêche les mauvaises herbes de s’installer. ll s’agit d’un véritable atout à ne surtout pas laisser au second plan.

Au printemps, évitez de tondre en dessous d’un tiers de la taille actuelle du gazon, et ne descendez pas sous les 5 cm de hauteur de coupe.

En été, ne tondez pas trop court non plus : sinon la pelouse sera en proie à la sécheresse. L’idéal serait de régler votre tondeuse à 7 cm.

En automne, diminuez la hauteur de coupe à 5 cm.

En hiver, on ne tond pas ! Cependant, attention à bien effectuer la dernière tonte de l’année avant les premières gelées hivernales.

Pour finir, nous vous recommandons de ramasser vos déchets de tonte, et de bannir le mulching

3 – Scarifier, vous y avez tout intérêt

Lorsque un épais feutre recouvre votre gazon, l’heure est à la scarification. Elle peut aussi être pratiquée en entretien, nous la conseillons d’ailleurs 2 fois par an : au printemps ainsi qu’à l’automne. Ce procédé permet au gazon de récupérer toutes ses capacités en oxygénation et en hydratation. Il peut alors continuer à se développer sainement.

Trois semaines avant de scarifier, tondez votre pelouse à 6 cm de hauteur. Ensuite, deux semaines avant, veillez à traiter la mousse présente sur votre gazon. Enfin, juste avant la scarification, il est recommandé de tondre de nouveau, à 4 cm de hauteur de coupe cette fois-ci.

4 – Arroser, attention à la quantité

L’arrosage est bien trop souvent délaissé. Malheureusement, le gazon en pâtit fortement. Adaptez toujours l’apport en eau à la météo : si le temps est pluvieux, il ne vous sera peut-être pas nécessaire d’arroser. L’installation d’un pluviomètre pourra vous aider en mesurant les quantités d’eau reçues par votre gazon. Ce dernier n’aime ni en manquer, ni en excéder, ni être arrosé trop fréquemment, ni de manière trop espacée, d’où l’importance de la notion d’équilibre pour les pelouses.

Il est donc primordial de savoir comment bien arroser son gazon, action dont le rôle a amplement sa place dans nos 10 commandements !

Arrosage pelouse, quelle quantité ?

5 – De l’engrais, vous sèmerez

Vous souhaitez toujours savoir comment avoir un gazon parfait ? Alors, intéressons-nous immédiatement à quel engrais semer, et quand. Vous disposerez ainsi d’exemples qui, nous l’espérons, vous orienteront dans vos choix de fertilisants.

Au printemps, le Sierrablen N Start accompagne parfaitement le gazon pour la reprise avec un effet coup de fouet !

En été, vous avez l’embarras du choix :

  • le Proturf 21-5-6, déploie la couleur verte du gazon, confère des racines fortes ;

6 – De regarnir, vous vous occuperez

Dans les buts de combler les zones abîmées, et le densifier, pratiquer un sursemis est idéal. Cette action s’effectue après une tonte et un défeutrage. Côté semences, utilisez directement les graines de votre gazon s’il vous en reste, ou bien sélectionnez des graines spécialement adaptées aux sursemis, telles que le TRT Renovator, le Barenbrug Pro, ou encore les semences réparation regarnissage qui portent leur nom à la perfection.

Côté timing, le mois de septembre est idéal pour pratiquer un sursemis.

7 – Ce produit, vous appliquerez toute l’année

Un beau gazon dense, c’est possible grâce à un produit qui a su faire ses preuves au fil des années. En appliquant toutes les deux semaines de l’Algifol Green à la dose de 5 ml/L, de mars à décembre, vous offrez à votre gazon tous les bienfaits de ce complément alimentaire naturel. Véritable activateur de croissance, il aide la pelouse à lutter contre le stress et les maladies. 

8 – La mousse, vous chasserez

Humidité, tontes trop courtes, acidité, sol carencé ? Ces 4 facteurs sont susceptibles de causer l’apparition de mousse dans votre gazon. Si elle est présente dans votre jardin, il est impératif de vous en débarrasser. Pour ce faire, vous pouvez l’enlever à la main, ou employer des techniques plus efficaces, comme par exemple, la scarification. Mais avant de vous y mettre, appliquez un anti-mousse sans sulfate de fer, dont l’action respecte toute vie végétale et animale, et se concentre uniquement sur la mousse.

9 – Les maladies, vous reconnaîtrez

Le gazon n’échappe pas aux pathologies : il subit régulièrement du stress, les intempéries, et n’est pas toujours à l’abri de l’humidité. Pour s’en prémunir, un entretien de qualité est indispensable. Si malgré tout, les maladies venaient à atteindre votre gazon, c’est un atout de savoir les déceler et les reconnaître ; cela permet d’agir rapidement, et de ne pas laisser votre gazon subir les différents symptômes.

10 – Le calendrier, vous respecterez

S’adapter selon les saisons, la météo et les températures est une nécessité pour votre gazon. Lui apporter des soins d’automne en été le ruinerait. L’arroser en pleine journée en été, ou encore le scarifier en hiver, c’est courir à la catastrophe. Chaque moment de l’année dispose de ses particularités, et il faut y être attentif. Alors, suivez scrupuleusement le calendrier d’entretien de la pelouse, qui vous guidera mois après mois dans votre quête du gazon parfait !

Comment avoir une pelouse parfaite ? Quand l’entretien est essentiel

Vous l’avez constaté en prenant conscience de ces dix commandements, l’entretien est la clé qui ouvre les portes du gazon parfait. En les mettant en application tout au long de l’année, vous verrez grandement la situation s’améliorer pour votre gazon. Si d’autres questions vous taraudent, n’hésitez pas à explorer les différents articles de notre blog, ou à poser votre question directement sur le forum du gazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *